LITANA SOLEDAD

(Nathalie SAIDI)
Co-directrice artistique

Telephone: +33 620 385 472
prod@lesartsetmouvants.com

Passionnée par l’aventure de la création, Litana Soledad (Nathalie Saïdi à l’état civil) a la chance au gré de ses rencontres, de collaborer et d’explorer des univers artistiques singuliers comme éclectiques dans une vision décloisonnée du spectacle vivant, intégrant tous les outils de la création (théâtre, danse, musique, cirque, image, marionnettes) avec des affections toutes particulières pour le Hip Hop (Régis Obadia, Isira Makuloluwe) et le multimédia (Philippe Combes, Bagheera Poulin, Karelle Prugnaud, Le Sixièmétage). Elle coordonne artistiquement les créations de spectacle (+films, expositions,…) de Karine Saporta dont « Belle, au bois dormant (de larmes écarlate) » (2000), « Le Garage (essai sur la mystique rock) », « Danses d’ameublement (Hommage à Eric Satie) » (2001), « Draps rouges, cheveux noirs – Tour de chant de Karine Saporta (paroles : KS musique: Jean-Marie Senia)» (2003),… pour le CCN de Caen Basse-Normandie dont elle est de 2000 à 2005 la Secrétaire Générale puis la Directrice Adjointe sous la Direction de Karine Saporta jusqu’en 2004.

Son intérêt pour les « nouvelles technologies » (elle fait partie des membres fondateurs du « RAN – le réseau arts numériques » créé en 2007 par le CDA Enghien) la mène à collaborer avec:

– la plasticienne Orlan, aux côtés des créateurs Miguel Chevalier et MAA Berriet en 2003 pour les «Les Guerriers de la brume» de Karine Saporta

– Andrea Davidson pour «D’ Anna Chronique… Pavlova Moi» et «Annaphoriques» dans le cadre du Monaco Danse Forum 2006, « BICN le Chien » et « T.O.D » en 2007, de et avec Anna Ventura

– MAA Berriet pour «Sang Blanc» de Laurence Levasseur mes Denis Lavalou création Chaillot 2011

– Gilles Boustani AnimaViva pour «Le Cycle des nuits, puisque tout meurt ce soir pour revivre demain» imaginé par Violaine de Carné et Laurent Schuh, mis en scène par Lionel Parlier en 2009

Tous ces spectacles étant produits par Nathalie Saïdi respectivement pour le CCNBN, La Ventura Cie, la Cie Lûlistan et Les Arts et Mouvants.

De sa rencontre décisive en 2007 avec Laurent Schuh et jusqu’à ce jour, une complicité et vision commune lui permettent d’accompagner dans toutes les dimensions – et notamment en qualité de Conseillère artistique et productrice – les créations et évènements d’ensemble générés par Laurent Schuh pour les Arts et Mouvants, Cie à l’endroit des mondes allant vers : + de 30 réalisés en 11 ans !

Son rapport à l’image l’amène en 1989-90 à réaliser des reportages de Handisport pour « La CINQ » (pour laquelle elle collabore également avec Gilles Bornstein rédacteur en chef du journal de la nuit sur quelques « Minuit pile »). Elle co-produit un certain nombre de captations avec France 2, France 3 et Arte des spectacles de Karine Saporta pour le CCN de Caen-Basse Normandie de 2000 à 2004. Dès 2007, Litana réalise toutes les captations de spectacle, performances et évènements d’ensemble de l’association Les Arts et Mouvants dont elle signe également la plupart des visuels. Elle participe aussi à l’édition de livres notamment « Sang Blanc » de Laurence Levasseur dont elle est la co-éditrice avec sa société Artpassionata et « Demain ne peut attendre ! » de Laurent Schuh dont elle signe l’avant propos avec son texte Vecteur Hugo 2017 et ses photos (pages de couverture et intérieures).

Une vie d’accompagnement marquée par la rencontre avec 3 « monstres sacrés » du spectacle vivant:

– En 2005 avec Carlotta Ikéda dans l’accompagnement artistique et la production pour la Ventura Compagnie du solo écrit pour et interprété par la danseuse chorégraphe Anna Ventura « YOULEI NO KOTOBA / corps de craie » où elle assiste à une véritable transmission (pour la première fois) entre la grande maîtresse du butô et sa disciple des toutes premières heures.

– en 2009 avec Silviu Purcarete pour lequel, avec Laurent Schuh elle a généré une production internationale (5 pays) pour un exceptionnel « Le Roi se meurt » de Ionesco (des dires de Marie-France Ionesco, belle rencontre également), création 2010 avec le soutien de l’ICR (programme CANTEMIR)

– en 2017 avec Gabriel Garran grand homme de théâtre et acteur majeur de la décentralisation mais aussi un immense poète (une pensée pour ses complices de toujours Armand Gatti et Jack Ralite qui nous ont quitté cette même année) où elle assiste à une transmission (la seconde), celle-ci passant par le recueil de poésie « FILIATION » paru en juillet 2017 que s’est approprié Laurent Schuh pour sa création 2018 éponyme.

Elle co-signe le montage du texte, la conception et la direction artistique de « Emil et Un Cioran » (pour le centenaire en 2011) et de « Moi, Emil et Cioran, Joyeux inconvénient à celui qui voyait dans la nuit » performance qui aura lieu à Paris le 8 avril 2019 dans le cadre du Projet « Génération Hamlet Project », labellisé et co-financé par la Saison France-Roumanie 2019 en partenariat avec L’ICR Paris.

Dans ce même cadre, Litana est actuellement :

– la coordinatrice artistique du work in progress «Ne m’oublie pas, Autopsie d’un fantôme» visible les 12 et 13 juillet, qu’elle co-produit avec le Théâtre National de Craiova pour les Arts et Mouvants.

– la co-initiatrice et co-directrice artistique de la Fabrique RE-Evolution /FREE/ France Roumanie Europe Ensemble, plateforme européenne de recherche et de création transdisciplinaire qui ouvre ses portes du 21 juin au 14 juillet 2019 au sein de la filature Românofir et dans la ville de Talmaciu.

LAURENT SCHUH

Acteur, Metteur en scène
Directeur artistique
Pédagogue
Directeur de campagne / Vecteur Hugo
Poézicien
Tel / +33 660 885 305
contact@lesartsetmouvants.com
Facebook : Lo Schuh

Laurent Schuh est né à Lyon d’origines alsaciennes, roumaines et arméniennes. Premier Prix de conservatoire et ancien élève d’Antoine Vitez au Théâtre National de Chaillot, son premier rôle est celui de « Werther » de Goethe dans une mise en scène de Jacqueline Dunoyer.

Dès lors, en France et en Europe, entre Centres Dramatiques, Théâtres Nationaux et scènes indépendantes, Laurent Schuh travaille notamment sous la direction de : Antoine Vitez, Jean-Marie Winling, Jean-Paul Roussillon, Philippe Adrien, Jean-Claude Grumberg, Jorge Lavelli, Jacques Weber, Gabor Tompa, Anne Delbée, Raphaël Djaim, Gilles Chavassieux, Philippe Ponty, Pierre-Stéphan Montagnier, Caroline Girard, Grégoire Ingold, Philippe Lanton, Laurence Andreini, Serge Noyelle, Lionel Parlier, Marc Moreigne, Bagheera Poulin, Silviu Purcarete…

Il a également participé, en tant qu’acteur et scénariste, à une trentaine de films, dans différents pays, tant pour le cinéma que pour la télévision, avec entre autres, Patrice Leconte, Andrzej Zulawski, Pol Cruchten, Serge Moati, Jérôme DiamantBerger, Hervé Nisic, Roger Kahane, Philippe Condroyer, Sarah Ben, Elisabeth Lagercrantz, Dominique Dattola, Gilles le Mao, Michel Deville, Jo Daguerre, Vladimir Liftschutz, Jean-Baptiste Bonnet, Kostas Samaras, Jérémie Baré, Gilbert Glogowski, Dorian Chenal, Jelena Remetin, Bob Kohn …

Laurent Schuh est créateur & directeur artistique de Les Arts et Mouvants fondés sur 3 principes “Création / Transmission / Participation” développés en France comme à l’international et co-dirigés par Litana Soledad : www.lesartsetmouvants.com/actualites
Acteur, Metteur en scène Directeur artistique Pédagogue Directeur de campagne / Vecteur Hugo Poézicien

Tel / +33 660 885 305 contact@lesartsetmouvants.com Facebook : Lo Schuh

Laurent Schuh est né à Lyon d’origines alsaciennes, jurassiennes, autrichiennes, polonaises, roumaines et arméniennes.

Il collabore également depuis plus de 15 ans aux créations théâtrales et cinématographiques du metteur en scène international Silviu Purcarete avec lequel il oeuvre dans plus d’une quinzaine de pays en Europe et dans le monde .

Il met en scène “Ella ou l’Over Dream de Archternbusch”, “L’Homme Qui Rit” de Victor Hugo, “Postures et Impostures” d’après Molière, “Hamlet comme bac(H)” d’après Shakespeare, “Emil et Un Cioran”, “Auto-Psy d’un Fantôme”, F.i.l.i.a.t.i.o.n de Gabriel Garran et prochainement “Ne M’oublie pas !” d’après Hamlet au Théâtre National de Targu-Mures en Transylvanie, actuellement en production : “Anarchie Royale” d’après Cocteau ainsi que “H.L.M Project”

Directeur artistique, il conçoit bon nombre de projets d’ensemble et rendez-vous pluri-indisciplinaires tels que Le XXI° Cycle, Les Rendez-Fous du Roi René, Les Nouvelles Et Toiles du Litt’Oral, Les Rendez-Vous Z rien à voir avec le X, Vidéo Vox Volume, AbracadaVra Le Grand Vivant, Sexe au Colloque at Six O’Clock, Poésie En Avant, Liber & Vous / Des Livres & Nous …

En tant qu’acteur il est actuellement sur scène dans “Demain Ne Peut Attendre” et incarnera prochainement au cinéma le rôle principal du film “Le Misanthrope” premier long métrage de Jean-Baptiste Pok librement inspiré de Molière

Laurent Schuh est également directeur de L’Académie A.D.N / Art Dramatical Nomad academy avec laquelle il dirige différents stages et masterclass

Depuis le 26 février 2016 il est nommé par Victor Hugo directeur de campagne et porte-parole de VECTEUR HUGO 2017-2022 https://vecteurhugo2017.wordpress.com/ !

Il donne enfin sa voix aux chants du Barde Rrom Antique Emil & Un Visage / Poéziques des mille et un rivages ainsi qu’au groupe R.A.D.I.C.A.L de musique Jazz Rock Shaman Psychédélique

Il tisse notamment depuis 20 ans des liens très fort avec la Roumanie où il conçoit et crée actuellement en Transylvanie des projets structurants labellisés “Saison FranceRoumanie 2019” dont le programme GENERATION HAMLET PROJECT (Moi, Emil et Un Cioran à Paris, « Ne m’oublie pas autopsie d’un fantôme » au théâtre National de Targu Mures) et la FABRIQUE RE-EVOLUTION / FREE / France Roumanie Europe Ensemble qui s’ouvrira à Talmaciu (Sibiu) en juin 2019 …!

Saison France-Roumanie 2019

Née d’une volonté politique commune, la Saison France-Roumanie 2019 coïncidera avec la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne et les célébrations des centenaires de la création de la Roumanie moderne (1er décembre 1918) et de la fin de la Première Guerre mondiale. Une Saison qui a pour vocation de renouveler l’image et la perception que nos deux pays ont l’un de l’autre, et de renforcer les liens économiques, scientifiques et culturels qui nous unissent historiquement.

Miroir de nos sociétés, ancrées dans le 21ème siècle mais qui puisent leurs racines dans une francophonie partagée, la Saison France-Roumanie témoignera également du dynamisme et de l’imagination de nos créateurs et de nos entreprises. Elle réaffirmera notre attachement à une Europe de la paix, des idées et de la coopération. Les deux Commissaires généraux, Jean-Jacques Garnier et Andrei Ţărnea, ont ainsi souhaité bâtir une Saison où il est question de rencontres insolites et de découvertes, et qui nous invite à dépasser, voire oublier nos clichés sur la France et sur la Roumanie.


Fondés et dirigés par Laurent Schuh, Acteur, Metteur en scène et Directeur Artistique et codirigés par Nathalie Saïdi, «Les Arts et Mouvants, Compagnie à l’endroit des mondes allant vers», sont une association de production, de création, de médiation culturelle, de transmission et de sensibilisation, essentiellement tournée vers le spectacle vivant et générant des évènements touchant à toutes les formes mouvantes et actuelles d’art et d’expression. Les champs d’intervention sont larges et reposent sur 3 principes fondateurs Création, Transmission et Participation. Ces principes se déclinent à travers des liens pluriculturels et intergénérationnels, sur un mode à la fois ludique et sensible. Ici, le choix prédominant est celui de la recherche, du «faire ensemble», du souci constant de réunir des identités multiples, du décloisonnement des langages et des “familles artistiques”, qui lui confèrent toute sa singularité … Laurent Schuh et Nathalie Saïdi ont déjà mené ce type d’expérience :

Dans une perspective pluridisciplinaire et décloisonnée (Théâtre, cirque, danse, chant, plastique, image, sciences et philosophie), Les Arts et Mouvants développent ainsi depuis 10 ans, en France comme à l’étranger, des projets protéiformes qui mêlent dans un dialogue fécond le savoir et l’imaginaire. Questionnant l’entre-deux, les frontières, l’ici et l’ailleurs, le privé et le public dans un constant aller/retour de l’intime au collectif, leurs productions s’articulent autour de 3 axes qui donnent lieu à autant de programmes « génériques » en même temps autonomes et interdépendants : Théâtre et Scènes / Rendez-vous Thématiques / Evènements d’ensemble. Basés en Île-de-France, ils voyagent sur l’ensemble de l’hexagone, en Europe et à l’International, dans un désir de coopération avec les territoires et l’ensemble de leurs acteurs. Dans cet esprit, Les Arts et Mouvants s’attachent à réunir des porteurs de projets qui affirment la singularité de leurs pratiques artistiques tout en étant ouverts à leur mise en regard, en question et en résonance avec d’autres formes, d’autres champs et d’autres domaines d’expériences. La fidèle collaboration avec le créateur roumain Silviu Purcarete et les nombreuses expériences et créations qu’ils développent à ses côtés en différents théâtres et festivals révèlent leurs liens forts avec la Roumanie où ils étaient encore présents en mai 2018 pour y présenter l’une de leurs créations dans le cadre du Festival International Shakespeare de Craiova.
Fondés et dirigés par Laurent Schuh, Acteur, Metteur en scène et Directeur Artistique et codirigés par Nathalie Saïdi, «Les Arts et Mouvants, Compagnie à l’endroit des mondes allant vers», sont une association de production, de création, de médiation culturelle, de transmission et de sensibilisation, essentiellement tournée vers le spectacle vivant et générant des évènements touchant à toutes les formes mouvantes et actuelles d’art et d’expression. Les champs d’intervention sont larges et reposent sur 3 principes fondateurs Création, Transmission et Participation. Ces principes se déclinent à travers des liens pluriculturels et intergénérationnels, sur un mode à la fois ludique et sensible. Ici, le choix prédominant est celui de la recherche, du «faire ensemble», du souci constant de réunir des identités multiples, du décloisonnement des langages et des “familles artistiques”, qui lui confèrent toute sa singularité … Laurent Schuh et Nathalie Saïdi ont déjà mené ce type d’expérience :
Née d’une volonté politique commune, la Saison France-Roumanie 2019 coïncidera avec la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne et les célébrations des centenaires de la création de la Roumanie moderne (1er décembre 1918) et de la fin de la Première Guerre mondiale. Une Saison qui a pour vocation de renouveler l’image et la perception que nos deux pays ont l’un de l’autre, et de renforcer les liens économiques, scientifiques et culturels qui nous unissent historiquement.
C’est ainsi qu’est né le projet: « Génération Hamlet Project » et la préfiguration de la Fabrique RE-Evolution / FREE / France-Roumanie-Europe-Ensemble» labélisée et co-financée par la Saison France-Roumanie 2019.

La Filature Românofir (Tălmaciu-Sibiu) – co-réalisation de la fabrique: FREE La Filature est crée dès 1923 par des industriels Sasi de Cisnadie (sous le nom de TAMA) pour la fabrication de tissu à usage militaire autour d’un moulin à eau. En 1926, des investisseurs allemands créent la société anonyme romaine MEZ pour la transformation de fil à coudre par finissage mécanique de matières premières achetées à l’étranger. En 1935 l’actionnaire principal la firme britannique COATS de Glasgow réalise pendant la période 1935-1937 d’importants investissements et de nouvelles sections de préparation des fibres et de filature tout en réalisant des objectifs sociaux (logements pour ouvriers, dispensaires, terrains de sports) sous le nom de ROMANOFIR SAR devenant un producteur significatif dans le pays, puis par fusion et absorbation, en devient le principal producteur.Nationalisée en 1948, devenue entreprise industrielle de l’état sous le nom de FIRUL ROSU Talmaciu ; en 1959 et 1977, l’entreprise est à nouveau remise à jour technologiquement. Réorganisée en 1990 et après différentes étapes, elle devient une société 100 % privée en juillet 2000. Enfin, depuis 2003, les actions sont transférées aux personnes qui ont formé le PAS ROMANOFIR, structure actuelle dirigée par Constantin Mihai Lotrean. « Tică », entrepreneur féru d’histoire et de culture, souhaite dans cette co-construction avec Les Arts et Mouvants de la Fabrique Ré-Evolution / FREE / France-Roumanie-EuropeEnsemble instaurer un dialogue entre patrimoine et contemporanéité en ouvrant son lieu entreprenarial du patrimoine à un nouveau dialogue social impliquant art et sciences.

Compare

nec vel, Phasellus libero. ante. quis accumsan Praesent eleifend neque. consequat. et,

Enter your keyword